Dark Mode Off / On

Inscrivez-vous à Happy Newsletter

Formulaire d’inscription à la newsletter

Exister vraiment, c’est s’autoriser à être soi-même
en toutes circonstances

L. Maron

Pour commencer, je citerai Oscar Wilde qui nous dit : “Soyez vous-même tous les autres sont déjà pris

Effectivement, vu sous cet angle, il devient facile d’être soi-même, mais dans la réalité qu’en est-il ?

📸 @ Laurence Flez-Renaudin

Est-ce si difficile d’être soi ?

Pour répondre à cette question je vais laisser la parole à Paulo Coelho*

” Il y a en chacun de nous, quelque chose d’unique et il faut laisser cette flamme de la différence se manifester. Nous sommes uniques mais la société nous impose de dissimuler nos émotions, nos désirs, de raboter nos spécificités, de ne pas reconnaître la part de folie qu’il y a en nous. Et nous le faisons parce que c’est plus facile, moins risqué”
[*extrait d’un article de la dépêche.fr]

Comme le souligne Paulo Coelho, nous sommes tous uniques par notre ADN, cependant laisser s’exprimer notre unicité n’est pas toujours simple. Cela demande de faire abstraction du regard et du jugement des autres.

Aussi, se respecter [tout en respectant autrui] c’est être en harmonie avec soi, avec ce que nous sommes et l’assumer, en faisant abstraction du regard que les autres portent sur nous.

A vrai dire nous sommes les seuls dans notre for intérieur à savoir ce qui nous correspond réellement.
Alors offrons-nous la possibilité de manifester toute la splendeur de notre unicité.

Derrière le masque …

La crise sanitaire actuelle nous impose un masque pour nous protéger les uns, les autres.
Mais combien parmi nous vivaient déjà masqué,  en s’imposant parfois beaucoup de choses, juste pour nous sentir dans la norme, au risque de refouler l’essence même de notre personnalité.
Et cela, dans le seul but d’avoir le sentiment d’exister, ou d’être aimé.

Une question se pose alors …

En effet, nous pouvons nous interroger et nous demander :

M’aime-t-on pour qui je suis ou pour l’illusion de la personne que je semble être ?

Alors pour nous épargner cette torture de l’esprit, acceptons la personne que nous sommes, acceptons d’être unique, acceptons d’être nous.

Quand Jean Coteau nous conseille de cultiver ce que l’on nous reproche car c’est nous, ce n’est pas si simple, mais cette unicité,  cette difference, représente qui nous sommes. C’est ce qui nous defini.

Alors il nous appartient de trouver un juste équilibre
entre oser être soi, se respecter mais aussi respecter autrui.

Oui, mais comment faire ?

Pour oser être soi, cela commence par oser nous aimer nous-même, à avoir un regard bienveillant sur nous pour faire grandir notre confiance et nous estime de nous.

Bien souvent nous nous pensons incapable de ceci ou de cela et nous doutons sans cesse de nous, ce qui nous conduit inévitablement à nous empêcher d’être la personne que nous sommes vraiment.

La peur est une émotion naturelle, son message invite à la prudence, mais en aucun cas nous devons lui donner les rennes pour gouverner notre vie.

📸 @ Laurence Flez-Renaudin

En conclusion, il n’appartient qu’à nous d’oser être nous en étant notre meilleur(e) ami(e), bienveillant(e), confiant(e) et surtout rempli(e) d’amour pour la vie, pour les autres et nous-même.

Ne mettez jamais la clé de votre bonheur
dans la poche de quelqu’un d’autre 

auteur inconnu